ON VOUS RAPPELLE

Du mardi au samedi de 12h à 19h

Posté par Zebra

La communication en moto: nécessaire lors de vos virées en moto

31 juillet 2018 - 12:44

Apprendre les bases de la communication motard est essentiel pour se faire comprendre des automobilistes ou des autres motards alentour. À travers quelques gestes simples à mémoriser, vous pouvez informer les autres conducteurs d’une situation imminente ou de vos intentions de conduite. Malgré la distance, le bruit ou la vitesse, les motards réussissent à se faire comprendre sans se mettre en péril.

Communiquer en moto

Pour mieux réagir lors des différentes situations qui se présentent durant leurs virées, les motards ont peu à peu développé un langage motard qui leur est propre. D’un simple geste de salutation est né tout un système de communication destiné à informer les autres usagers de la route des dangers imminents, à leur demander de l’aide ou à guider un groupe. Le principe est simple: utiliser la main gauche pour effectuer des signes entre motards faciles à reconnaître, sans se servir de la main droite qui sert à commander le levier de frein et l’accélérateur. Vous pouvez recourir au langage motard pour vous faire comprendre sur la route et, pourquoi pas, aller à la rencontre d’autres motards qui partagent votre passion.

Les gestes de signalement, signes entre motards

Comment signaler un danger ?

Le moyen le plus simple et le plus utilisé par le motard pour signaler un danger est l’appel de phare. Il s’accompagne souvent d’un geste de la main de haut en bas, paume vers le sol, pour indiquer qu’il fait ralentir face à l’imminence du danger. D’une très grande importance, l’appel de phare ne devrait pas être utilisé pour saluer.

Comment signaler un obstacle sur la voie ?

Lorsque la route est difficile à pratiquer ou occasionne une mauvaise adhérence (sable, flaque d’essence, gravillons, etc.) ou qu’un obstacle s’étale sur la chaussée, le motard laisse le pied qui se trouve du côté du danger traîner à terre. Lorsqu’il s’agit d’un nid de poule, il le pointe du doigt en même temps qu’il le contourne.

Avertir de feux éteints

Par un signe de la main qui s’ouvre et se referme tout en alternant des mouvements du haut vers le bas, un motard peut avertir un autre de son omission d’allumer ses feux ou de les éteindre.

Les gestes de direction entre motards

Faire demi-tour

Lorsqu’un motard veut exprimer son intention de rebrousser chemin, il lève sa main et effectue des petits cercles avec l’index bien tendu.

Tourner à droite

Une main qui pointe vers la droite vise à communiquer l’intention de tourner à droite. Elle peut indiquer une sortie d’autoroute, une station-service ou toute autre structure selon la situation.

S’arrêter à la prochaine station-service

Pour prévenir un groupe de motards qu’il a atteint sa réserve, le motard pointe son pouce vers le haut puis le tourne vers le bas en direction du réservoir.

S’arrêter pour se nourrir

Pour signaler une fringale, le motard bouge sa main de bas en haut tout en la dirigeant vers sa bouche. Pour exprimer sa soif, il ferme son poing et agite son pouce plutôt que sa main ouverte.

Signaler son sommeil

Voilà le geste motard le plus simple à comprendre: pour exprimer sa fatigue à ceux qui le suivent, le motard penche légèrement sa tête et feint de la déposer sur sa main, qui imite alors l’oreiller.

La civilité des motards, les motards vous saluent

Le salut motard

Pour se saluer, les motards peuvent se faire un signe de la main à hauteur de guidon ou la lever plus franchement. Mais le signe motard le plus répandu et, avouons-le, le plus tendance, est le geste qui consiste à faire un « V » avec l’index et le majeur. Inventé à l’origine par Barry Sheene pour marquer sa victoire, il est aujourd’hui plus courant de l’utiliser en guise de salut motard.

Remercier

En levant son pied droit, le motard exprime sa gratitude tout en gardant le contrôle de son guidon. Cette situation intervient surtout lorsqu’une voiture facilite son dépassement ou qu’un autre motard lui cède le passage. À l’inverse de ce que pensent les automobilistes, il ne s’agit donc pas d’un signe d’agressivité. Bien au contraire, les motards vous saluent pour vous remercier. Ces gestes, bien connus des motards avertis, facilitent la conduite en moto et aident à réduire le nombre d’accidents de la route. Il est toutefois important pour un débutant de bien les pratiquer avant de les utiliser en situation réelle. Plusieurs semaines peuvent s’écouler avant de maîtriser sa moto, et il ne faut en aucun cas se mettre en danger pour effectuer un signe motard. Si vous débutez en moto, l’appel de phare et le signe cordial de la tête à eux seuls vous suffiront à communiquer votre message.